Avis des voyageurs Allibert Trekking en Inde
93% de nos clients satisfaits
sur 15 voyageurs ayant répondu à l'enquête de satisfaction
Anne D. Très satisfaite de son voyage Rajasthan : palais rajputs et désert du Thar Photo de Anne D.
Voyageur
3 voyages avec Allibert
Très satisfaite de son voyage Rajasthan : palais rajputs et désert du Thar
Le patrimoine du Rajasthan est magnifique. L'itinéraire qui va jusqu'à Jaisalmer et le désert du Thar est intéressant et varié. Le transport en minibus pour 9 personnes est confortable. Et comme toujours avec Allibert, le guide est aux petits soins. Très beau voyage pour les fêtes de fin d'année 2018.
Anne-Laure B. Peu satisfaite de son voyage Rajasthan : palais rajputs et désert du Thar
Voyageur
1 voyage avec Allibert
Peu satisfaite de son voyage Rajasthan : palais rajputs et désert du Thar
Beau pays ! A visiter. Des villes et expériences très variées... beaucoup de culture. Nous avons malheureusement souffert du manque de connaissances historiques et culturelles de notre guide. Problème en cours de traitement entre l'agence locale et Allibert. Cela donne envie de visiter l'Inde du Sud aussi...
Jean-Michel S. À propos de son voyage Kerala, la route des épices Photo de Jean-Michel S.
Equipe Allibert
À propos de son voyage Kerala, la route des épices
1 / 3
1 / 4
1 / 6
1 / 11
Avis rédigé suite à un voyage de reconnaissance et de formation interne Allibert

KERALA Un merveilleux ailleurs,


Partir au Kerala, c'est découvrir une Inde aimable et souriante adossée aux montagneux flancs ouest du Deccan, souvenirs de prodigieux épanchements de basaltes d'origine volcanique. La province est alanguie, tranquille, comme assoupie le long des rives chaudes de l'océan Indien. De l'océan des thés d'altitude de Munnar, (paysages somptueux de collines ou le vert des feuilles des arbustes taillés le dispute au bleu du ciel de mars), aux canaux tranquilles des « Backwaters » ou les pirogues calmes glissent nonchalamment sur l'eau (sans doute pour ne pas effrayer les oiseaux et les constellations qui scintillent la nuit) ; notre voyage en descendant vers la mer traverse campagnes et villages, rivières, forêts et cascades, girofliers, lacs et rizières. L'espace et le temps se dilatent comme la respiration des voyageurs apaisés.
Au Kerala, les plats sont épicés, les femmes y ont ce sourire ancien de plus de 5000 ans qui se souvient de toutes les aventures humaines : des nomades descendants du nord de l'Inde, des navigateurs longeant les côtes d'Arabie pour y faire commerce, échanger des étoffes et des épices, des savoirs et des saveurs. Oui, le Kérala comme un ailleurs, un merveilleux ailleurs, -ou les nuages se reflètent dans le miroir des eaux des « backwaters »

« Eh! qu'aimes-tu donc, extraordinaire étranger?
- J'aime les nuages... les nuages qui passent... là-bas... là-bas... les merveilleux nuages ! »

Petits poèmes en proses, Baudelaire