atacama-ascension-ojos-del-salado

Accompagné

Trekking

Niv. 6
Sommet
Réf : T70V
Trekking : pour plonger en pleine nature pendant plusieurs jours consécutifs. Marches itinérantes en autonomie, loin de toute infrastructure.
Niveau 2 : (en moyenne) marche de 4 à 5 heures par jour sur chemin, piste, sentier ou parcours vallonné.
Niveau 3 : (en moyenne) marche de 5 heures par jour sur sentier et/ou 600 à 800 mètres de dénivelée positive environ et/ou 15 kilomètres.
Niveau 4 : (en moyenne) marche de 6 heures par jour sur sentier et hors sentier et/ou 700 à 1 000 mètres de dénivelée positive environ et/ou 15 à 18 kilomètres. Possibilité de passages en altitude.
Niveau 5 : (en moyenne) marche de plus de 6 à 7 heures par jour hors sentier ou sur terrain accidenté, avec plus de 1 000 mètres de dénivelée positive et/ou 20 kilomètres. Possibilité de passages en altitude.
Niveau 6 : (en moyenne) marche engagée de 7 à 8 heures par jour hors sentier ou sur terrain accidenté, avec plus de 1 000 mètres de dénivelée positive et/ou 20 kilomètres. Possibilité de passages en altitude.
Niveau 7 : marche très engagée de plus de 8 heures par jour hors sentier ou sur terrain accidenté, avec plus de 1 000 mètres de dénivelée positive et/ou 20 kilomètres. Possibilité de passages en altitude.
Application Mon Roadbook : réservé aux voyages en liberté, l’assistant de voyage Mon Roadbook vous permet d’être guidé tout au long de votre séjour via une application mobile à télécharger sur votre smartphone. En savoir plus >>
Les prix indiqués pour nos voyages sont calculés pour un quota de sièges d'avion limité ou pour une inscription à plus de deux mois du départ. Après épuisement de ce quota ou pour une inscription à moins de deux mois, nous pouvons être amenés à acheter des sièges à prix plus élevé (fonction du remplissage des avions au moment de votre inscription), impliquant un supplément en général d'autant plus élevé que l'on se rapproche de la date de départ.

Le voyage

  • L’ascension du deuxième sommet des Amériques, avec en acclimatation un trek en Atacama et l’ascension du cerro Soquete, du cerro Toco et du Nevado San Francisco.

  • L’encadrement par deux guides de haute montagne (un troisième pendant l’ascension de l’Ojos del Salado à partir de neuf participants).

  • La découverte complète de l’Atacama, du nord au sud. 

En acclimatation, l’exploration du désert d’Atacama — salars, geysers, volcans, villages traditionnels — puis l’ascension du Nevado San Francisco et de l’Ojos del Salado, second sommet des Amériques, qui domine les immensités du désert d’Atacama. Des paysages parmi les plus insolites de la planète, où la féerie des couleurs est accentuée par la pureté de l’air, à découvrir au cœur des Andes centrales.

Réservation

Départ Retour Prix TTC Statut du départ  
Du 14/11/2020 au 02/12/2020 9610 $CAD Confirmé dès 5 personnes Demande Demande

Vous souhaitez vivre des moments forts en voyage, avec votre famille, vos amis, vos collègues de travail, comités d'entreprise, clubs, associations... Le service Groupe Allibert vous est entièrement dédié. Soumettez-nous vos idées de voyage,nous mettons notre expérience au service de vos envies.

Privatiser ce voyage
75% de nos clients satisfaits
sur 12 voyageurs ayant répondu à l'enquête de satisfaction
Brieuc G. Satisfait de son voyage Ascension du volcan Ojos del Salado (6893 m)
Membre du Club Caravane
8 voyages avec Allibert
Satisfait de son voyage Ascension du volcan Ojos del Salado (6893 m)
1 / 9
1 / 12
1 / 17
1 / 34
Joli parcours bien organisé par Carlos permettant de découvrir l'Altacama en s’acclimatant. Un bivouacs sympa au bord du Pacifique avant d'attaquer l'Ojos pour se récupérer. Un camp de base à Laguna verde (chilienne) sympa avec ses sources d'eau chaude pour se relaxer. Prévoir un bon équipement pour le froid dans la montée (chaussure (merci Carlos!), gants,...).
Gérard C. Très satisfait de son voyage Ascension du volcan Ojos del Salado (6893 m)
Voyageur
2 voyages avec Allibert
Très satisfait de son voyage Ascension du volcan Ojos del Salado (6893 m)
Très beau voyage, surtout la 2è partie dans le PN Nevado Tres Cruces. En cette saison il ne fait pas froid, il faudrait le préciser pour les prochains, cela éviterait de se surcharger de matériel et de stresser...
Simon F.
Voyageur
1 voyage avec Allibert
Bonsoir. Comme les copains. Le trek d'une vie.
Une organisation exemplaire avec une acclimatation aux petits oignons, douce et progressive. Une équipe locale bien rôdée, efficace et accueillante.
Quelle variété de paysages et sommets parcourus!
Une bande de compagnons chers, nous étions une douzaine. Expérimentés, sympas, que d'échanges et partages inoubliables.
Manu, THE guide! Bon sang, une crème d'homme, toujours la pêche, empreint d'une modestie qui n'a d'égale que sa bonne humeur! Et surtout compétent, et patient, prêt à aider, accompagner. Toujours le petit mot pendant le coup de moins bien, l'aide bienvenue pour porter une tente quand le coeur manque...
Il lui en aura fallu de la patience pour nous accueillir et nous aider les un après les autres sur les derniers rochers de l'Ojos...
J'ai vécu des moments extrêmes, intenses et poignants:
Lorsque la vue bascule sur le cratère au sommet du Licancabur, ou qu'elle se perd depuis ce même rebord vers l'horizon ouest, où plus aucune trace de civilisation ne se distingue... Ou cette vue presque spatiale depuis l'Ojos, du Nevado Tres Cruces baignant dans une mince frange atmosphérique, éblouissante, que surplombe un ciel d'un bleu jamais vu...
On se croit alors entre terre et cosmos.
Les mots deviennent inutiles devant la certitude de vivre un instant d'éternité, dans un environnement extrême où l'on se sent bien fragile.
Une partie de moi ne reviendra jamais de là-haut, c'était trop intense, suprêmement beau, et cette joie partagée, ces rires et accolades... Cela manque.
Il y'a eu avant, et après ce trek.
Amitiés à tous. Merci pour cet enrichissement.
Pour ceux qui hésitent encore, foncez! Vous en reviendrez certainement un peu changés.

Réactions

  • Christine P.
    Membre du Club Caravane
    8 voyages avec Allibert
    Bonjour Simon,
    Je lis et relis la fiche technique de ce trek depuis plusieurs mois, en me posant bcp de questions. Mais ton témoignage a fait la différence et je crois que là je suis quasiment dans les starting block ! J'envisage d'y aller en janvier 2015, j'ai donc encore un peu de temps.
    Accepterais tu de discuter avec moi sur l'Ojos ?
    Merci.
  • Simon F.
    Voyageur
    1 voyage avec Allibert
    Bonjour Christine,
    Avec plaisir. Et excellente initiative pour janvier 2015! Cordialement
  • Christine P.
    Membre du Club Caravane
    8 voyages avec Allibert
    Merci ! Alors voilà, mes questions portent bien évidemment sur la difficulté et le niveau physique (et mental) à avoir. J'ai déjà fait quelques ascensions (Mt Blanc, Kilimanjaro, Cotopaxi, sommet au Tibet à 6200) et pas mal de treks au Népal, Ladakh...Durant l'année je fais régulièrement des sports d'endurance.
    Pour le sommet de l'Ojos, avez vous cramponné ou peu ou pas , Quelle difficulté technique ?
    D'autre part, je crains qu'il fasse vraiment très très froid. Est-ce le principal handicap ?
    Enfin, pb de portage. J'ai vu que le jour 16 il fallait porter tout son matos, or moi j'ai le dos un peu en vrac, y a-t-il une autre alternative possible (payer un porteur par exemple)?
    Dernier point : quelle était la moyenne d'âge du groupe ....j'ai 53 ans !!
    Très cordialement
  • Simon F.
    Voyageur
    1 voyage avec Allibert
    Bonsoir Christine,

    Ca devrait passer sans souci, avec tes expériences et de l'endurance toute l'année!
    Moi je n'étais auparavant pas monté plus haut que le Toco, un modeste (5600m) voisin du Licancabur.

    Pour l'Ojos nous avons chaussé les crampons avant le névé vers 6350m, à l'aube.
    Pas de glace, c'était par sécurité. Je me souviens qu'on enfonçait même bien en le traversant, quoique le soleil commençait à nous inonder. Mais il ne faisait pas trop froid, ça doit pouvoir être plus dur!

    Pas de difficulté technique, juste la lenteur de la progression après 6500m. Et les derniers rochers brisés qui achèvent bien avec la fatigue.
    Ils m'ont vraiment vidé, pourtant dans l'absolu il n'y avait pas de difficulté.
    J'avais bien du mal à me tracter à la corde fixe sur les derniers mètres pourtant tranquilles.

    Pour les températures nous avons eu de la chance il n'a pas fait froid et pas de vent. La doudoune est restée au fond du sac, mais Manu nous a dit qu'à une précédente session, le capuchon de sa doudoune lui avait été indispensable!!
    Le moment le plus froid reste l'aube, j'ai senti le froid un peu aux pieds et à la main qui serrait le piolet (je n'avais pas pris de bâton), mais rien de plus.
    Donc prends des chaussures chaudes, et de bons gants aussi!

    Pour le portage jusqu'à Tejos, malheureusement ça reste obligé.
    Nous avons bien vu un 4x4 qui est arrivé au refuge le soir, mais il ne faut pas compter sur une aide extérieure à mon avis.
    Si tu as des problèmes de dos, peut-être que tes compagnons pourront te soulager d'un peu de poids?
    Après, ça monte régulièrement, pas de marches, le terrain est régulier.
    Il y'a entre deux et trois heures dans ce chemin de sable avec le sac lourd (une quinzaine de kilos?). Vas-y tranquillement, fais des pauses. La deuxième partie du tronçon est moins pentue, et la vue de l'Ojos qui se rapproche motive!!
    Il faut mettre ses chaussures thermiques aux pieds, et on ne prend rien de trop inutile pour laisser de la place dans le sac aux vivres communes.

    J'étais le plus jeune avec mes 39.
    Certains de notre groupe, de véritables locomotives d'ailleurs, taquinaient les 70... Et ils étaient joyeux et pétillants! Une belle leçon de vie pour la jeunesse impétueuse.
    Donc aucun souci, tu es dans la moyenne!!

    Cordialement,
  • Christine P.
    Membre du Club Caravane
    8 voyages avec Allibert
    Bonsoir,
    Merci pour ces éléments...mais j'ai encore des questions !
    Comment as-tu trouvé l'acclimatation ?
    Hormis le sommet de l'Ojos, les autres journées sont-elles physiquement éprouvantes ? notamment l'ascension du Licancabur ?
    A quelle heure avez vous débuté les deux principales ascensions (Ojos et Licancabur).
    Merci encore !
  • Simon F.
    Voyageur
    1 voyage avec Allibert
    Pas de quoi, ce sont de tellement bons souvenirs...

    Eh bien écoute, pour rester dans le ton de mes impressions, j'ai trouvé l'acclimatation parfaite.
    C'était vraiment bien pensé, puisque pour moi, qui ne pratique pas de montagne l'année, juste des footings réguliers et de la montagne auvergnate en vacances: 16 jours après Santiago, je me hissais au sommet de l'Ojos non sans peine évidemment.

    On a commencé par la petite balade à Quitor en fin de matinée, avant de partir l'après-midi de la cote 2500m par une longue remontée presque plate d'un canyon jusqu'à San Bartolo (2700m). Torrent pour se rafraîchir, je te dis l'équipe a pensé à tout!!!!
    Le lendemain, poursuite dans le canyon jusqu'à Rio Grande, avec un peu plus de dénivellation (500m). Puis arrivée le troisième jour à 4000m, après une bonne quinzaine d'heures cumulées.
    Le lendemain, premier mini sommet avec le mirador de Machuca à 4500m et campement au Tatio.
    Ensuite le premier vrai sommet: le Cerro Soquete, avec ses 700m de montée à plus de 5000!
    Et deux jours après, le fameux Licancabur. Les quatres heures de montée sont passées facilement, mais je n'étais pour ma part plus sur terre là-haut.

    Ensuite, petite halte au bord du Pacifique, quel dépaysement.
    Puis deux campements à 3700m puis 4400m, espacés par une ascension peu pentue de 1100 mètres de dénivellation (à 4900m) pour se remettre en jambes. Celle là je l 'ai sentie passer!

    Le lendemain, c'était la lente et plate montée à Atacama. Puis Tejos et enfin le sommet.
    La nuit à Tejos a vraiment été dure, pas de sommeil, et mal de tête au réveil à 3h30.
    Mais deux cachets d'aspirine après et malgré un mini déjeuner pris du bout des dents, la forme est revenue sans m'abandonner.

    Les montées que j'ai vraiment trouvées dures: Tejos avec la charge, et bien sûr les 1100 mètres du sommet de l'Ojos, qui sont longs, terriblement longs. Je n'ai pas craint de manquer de force, mais plus d'être hors délai. Mais je suis parvenu à reste en milieu de peloton!!

    On est partis de Tejos à 4h30.
    Et je suis arrivé au sommet de l'Ojos à 10h50...

    Pour le Licancabur, nous sommes partis des 4X4 à 5h (cote 4600m). Arrivées sur le bord du cratère à 10h. 1000 mètres en dessous de l'Ojos, c'est vraiment un autre monde en terme de rapidité de progression et de forme.

    Si tu veux, je peux te faire parvenir par mail un lien vers mes photos, un peu commentées...

    Cordialement,
  • Christine P.
    Membre du Club Caravane
    8 voyages avec Allibert
    Bonjour Simon,
    Encore merci pour toutes ces infos qui finissent de me convaincre qu'il faut tenter ce trek !
    Je préfère ne pas voir tes photos pour mieux avoir la surprise sur place !
    Très cordialement
  • Simon F.
    Voyageur
    1 voyage avec Allibert
    Bonjour Christine,
    Je comprends que tu veuilles préserver la surprise...
    En tout cas, ravi d'avoir fini de te convaincre!!
    Et même si ça n'est pas encore demain, bons entraînements et préparatifs!
    Cordialement,
  • Pierre B.
    Voyageur
    3 voyages avec Allibert
    Bonsoir Simon,
    Je voudrais rendre un hommage à mon fils de 31 ans récemment disparu dans l'accident de Chamonix qui a emporté 5 alpinistes et leur guide dans le massif d'Argentière.
    En Janvier 2014 il a enchaîné en solitaire et sans assistance Le Lincancabur, le Sairecabur, et pour finir l'ojos del Salado dont il est revenu émerveillé !.
    Les photos qu'il a ramenées me font encore tourner la tête. Et je n'ai qu'une idée en tête....Y ALLER ! .... j'ai 58 ans, une condition physique assez bonne puisque je fais des trails en compétition toute l'année 1.88m /77 kg....Faisable à priori ?
    Bien cordialement
  • Simon F.
    Voyageur
    1 voyage avec Allibert
    Bonsoir Pierre,

    Tout d'abord toutes mes condoléances pour la disparition de ton fils, emporté dans ce récent drame.
    Pour ton projet:
    Tu es en très bonne condition physique visiblement, (sûrement plus que moi), puisque tu cours en trail en compétition.
    Tu dois donc pouvoir sans problème supporter des heures (six) de rando, et cela plusieurs jours d'affilée.
    Ainsi que de grosses bambées de plus de 1000 mètres (il y'en a trois sur le séjour: 1300m au Licancabur, 1100m sur le sommet d'acclim au dessus de la Laguna Santa Rosa et les 1100m finaux de l'Ojos, les plus longs évidemment.)

    Il faut juste savoir si tu es capable de supporter l'altitude avant, en faisant par exemple un petit stage de quelques jours pour un sommet 4000, Allibert propose, je viens de regarder, des choses au Mt-Blanc, Ecrins...
    Pour l'altitude assez haut, chacun réagit à sa façon, il faut voir sur place, être à l'écoute des petits bobos ou moins-biens, et surtout aller doucement.
    L'acclimatation est vraiment bien étudiée et le guide est là pour t'emmener sur ces sommets en toute quiétude.

    Alors comme pour Christine Pierre, quand je vois la leçon que m'ont donnée les seniors là-haut, la cinquantaine est loin d'être un écueil, il faut essayer absolument!!
    Courage, et cordialement,
  • Pierre B.
    Voyageur
    3 voyages avec Allibert
    Bonjour Simon. Dans un mail precedent tu proposais à Chrisitine un lien vers tes photos...Personnellement je suis preneur. Peux tu m'adresser le lien à b/e/r/g/e/l/./p/ate/g/m/a/i/l/.com . Pour avoir mon adresse mail exacte enlève les barres de fraction et remplace le "ate" par le fameux symbole arobase.
    Merci. Pierre
  • Christine P.
    Membre du Club Caravane
    8 voyages avec Allibert
    Bonjour,
    Je reviens une nouvelle fois te solliciter pour ce trek.
    Cette fois, je suis inscrite, avec une amie. On est 4 mais le départ est garanti.
    Je reviens sur la question du portage : est-ce vraiment nécessaire d'avoir un sac à dos de plus de 50 litres ? En principe, en trek, j'ai un 40 l qui me suffit amplement.
    N'est-il pas envisageable de partir avec ce sac et de compléter avec un autre sac pour la montée au refuge où là, il faut vraiment "traîner" plus d'affaires ?
    Merci pour ta réponse.
    Cordialement. Christine.
    Je te donne mon adresse mail : [email protected]
    Pierre si tu lis ce message, es-tu inscrit ?
  • Pierre B.
    Voyageur
    3 voyages avec Allibert
    Bonjour Christine. Non je ne suis pas inscrit car cette année a eté compromise par des événements involontaires, mais je sais que tu vas toi aussi comme Simon revenir avec des étoiles dans les yeux et des pixels plein ton appareil photo. Je compte sur toi pour me les faire partager. Une pensée pour mon fiston quand tu seras au sommet de l'Ojos...le plus beau voyage de sa vie. Profitez bien tous de votre voyage. Pierre
  • Christine P.
    Membre du Club Caravane
    8 voyages avec Allibert
    Bonsoir,
    Je ne suis pas sûre d'arriver en haut mais de toute façon, ton fils me "guidera" sur les pentes de l'Ojos et je ne manquerais pas d'avoir une pensée pour lui.
    Moi aussi j'ai une "petite lumière" dans la tête, et j'aimerais bien l'amener tout là haut !
    Bien cordialement.
    Christine
  • Philippe L.
    Membre du Club Caravane
    6 voyages avec Allibert
    PIERRE B, si tu as besoin de renseignement sur l'OJOS, j'etais avec SIMON et je pense savoir que nous sommes voisins (Je travaille a St LAURENT). Au cas ou tu es besoin d'un contact physique tu seras le bienvenue.
    Philippe
  • Pierre B.
    Voyageur
    3 voyages avec Allibert
    Ok Philippe je garde précieusement ta proposition en réserve. Merci beaucoup.
  • Françoise R.
    Voyageur
    Bonjour à toutes et tous,
    J'aimerais moi aussi faire ce trek emblématique et mythique apparemment
    Je suis aussi sportive, ai longtemps fait de l'alpinisme, ai réalisé diverses courses en oisans( dont le pic de la Meije et la traversée des arêtes , Pelboux, Barre des Ecrins en traverséé ( montée face Sud, redescente face Nord, ) Mont Blanc,SKI DE RANDO , treks au Népal et au pérou et je souhaiterais tenter l'expérience ( je n'ai plus 20 ans mais 57 ans mais encore sportive et volontaire
    Si Simon , Chrirstine, Pierre et Philippe , vous passez par là , pouvez vous me communiquer vos ressentis et m'indiquer la meilleure priode pour ce trek , s'il vous plait ?
    Dans l'attente, bonne fin de journée .
    Cordialement.

    Françoise
  • Philippe L.
    Membre du Club Caravane
    6 voyages avec Allibert
    Bonjou Francoise, Sans hesiter la bonne periode c'est janvier et sans hesiter vous pouvez y aller et au vue de votre experience encore plus...Quant aux ressnetis je crois qu'en lisant les resumés ci dessus...Tout est dit!! En ce qui concerne l'ascension de ce sommet majeur, rien de tres compliqué hormis l'altitude..Et les conditions qui peuvent etre redouttable! En ce qui concerne mon groupe, nous avons beneficié de conditions idéales...
  • Françoise R.
    Voyageur
    Bonsoir Philippe et merci beaucoup pour la réponse .J'ai donc tout le temps pour m'entraîner puisque je suis en Rhone Alpes et la montagne n'est pas très loin et le temps suffisant jusqu'en janvier 2017 .
    Bonne soirée à toutes et tous .
    Françoise
Pascal M.
Membre du Club Caravane
15 voyages avec Allibert
Un trip magnifique, dans une des régions les plus spectaculaires de la planète. Y compris cet improbable bivouac, sur une plage du Pacifique, entre un quasi-6000 et un quasi 7.000... Et, on ne le répétera jamais assez, Manu Villard est un guide extraordinaire.
Philippe L.
Membre du Club Caravane
6 voyages avec Allibert
De retour apres 21 jours d un trek qui restera ancré dans les souvenirs comme l un des plus aboutis...ou le cumul plaisir, beauté des paysages et sensations est exceptionnel. Le tout encadré parfaitement par une equipe locale au top..et la présence de notre guide francais manu..tout simplement exceptionnel (et je pèse mes mots). Quand a l ojos...les paysages sont d une beauté stupéfiante.
Questions déjà posées
Thématiques
Philippe L.
Membre du Club Caravane
6 voyages avec Allibert
Itinéraire
Une petite info concernant la derniere altitude relevé sur le sommet de l'OJOS DEL SALADO (6934m)http://www.lepetitjournal.com/santiago/societe/14956-record--ojos-del-salado-certifilus-haut-volcan-du-monde.html
Didier D.
Membre du Club Caravane
19 voyages avec Allibert
Équipement et bagages
Bonjour,

Pourriez-vous me préciser quel est l'équipement indispensable pour l'ascension de l'Ojos del Salado, en termes d'isolation contre le froid.

A quelles températures doit-on s'attendre ?

Les chaussures type coques sont-elles indispensables ? Si oui, peut-on en louer sur place, auprès de l'agence réceptrice par exemple ?

Merci
  • Philippe L.
    Membre du Club Caravane
    6 voyages avec Allibert
    Bonjour Didier, je suis inscrit sur le voyage prevu en janvier..Pour repondre a ta question, je me suis equipé de chaussure LA SPORTIVA "TRANGO PRIME" beaucoup plus legere et utilisable au quotidien que des coques. Et je pense suffisement chaude pour affronter des temperatures trés basses, mais il vaut mieux prevoir des surbottes au cas ou. Parmis l'equipement indispensable, il faut prevoir un duvet tres chaud (- 24 en confort) et une veste duvet tres chaude mais legere pour notememnt les 4 dernieres jours pour l'ascension de l OJOS.
    N'hesite pas si besoin.

L'itinéraire

Votre budget

Le prix comprend / ne comprend pas

Le prix comprend
— Les vols intérieurs tels que décrits.
— Les taxes d’aéroport pour les vols intérieurs au Chili.
— Les transferts terrestres nécessaires au déroulement du programme.
— L’hébergement en hôtel tel que décrit.
— La pension complète, sauf les repas (midi et soir) à Santiago.
— L’encadrement par un guide de haute montagne Allibert.
— Le matériel de camping et de cuisine collectif.
— L’assistance d’une équipe locale (chauffeurs et aides-guides).
— Un caisson hyperbare.
— Le matériel de sécurité collectif.

Le prix ne comprend pas
— La compensation d'émission de gaz à effet de serre.
— Les frais de contribution au Fonds d'indemnisation de l'Office de la protection du consommateur, lesquels sont fixés à 0,1% sur la valeur des services rendus : billet d'avion et coût du circuit. Cela représente un montant de 1 CAD par tranche de 1000 CAD.
— Les frais de dossier de 50 CAD par personne, par voyage.
— L’assurance annulation/interruption de séjour/perte de bagages et l’assistance.
— Tout ce qui n’est pas indiqué sous la rubrique “Le prix comprend”.
 
Vos dépenses sur place
— Les visites et transferts non prévus au programme.
— L’éventuelle taxe d’ascension de l’Ojos del Salado : à l’heure où nous rédigeons cette fiche, celle-ci n’est plus en vigueur (depuis 2012, son montant était de 200 USD), mais elle pourrait être réintroduite à tout moment.
— Les repas (midi et soir) à Santiago : de 15 à 20 CAD par repas.
— Les boissons.
— Les pourboires.

Les pourboires

Les pourboires font partie intégrante de la culture du pays. Ce geste de remerciement, variable selon l'itinéraire et la durée, est devenu incontournable et est toujours apprécié. Une cagnotte est constituée par l'ensemble du groupe et remise au guide à la fin de ses services. Nos équipes étant très correctement rémunérées, il est toutefois important que le pourboire reste une gratification. Il vous est possible d'adapter le montant en fonction de votre satisfaction, en expliquant pourquoi afin de conforter notre travail pédagogique.

Montants moyens recommandés par personne :    

- Pour le guide principal : 20 à 30 € (30 à 45 CAD) par participant et par semaine.
- Pour les assistants-guides, guides locaux et porteurs : 1,50 à 2 € (2 à 3 CAD) par participant et par jour.
- Pour les chauffeurs (lors des transferts privés) : 1 à 1,50 € (1,50 à 2 CAD) par participant et par jour.

Vos assurance et assistance

Un circuit aventure comprend des risques qu’il convient de pallier en étant bien assuré.
 
L’assurance protège du risque financier d’annulation et couvre les frais de recherche-secours, le rapatriement et les frais médicaux. Elle intervient dès lors qu’un constat médical permet de décider du rapatriement. Au préalable, dans les régions éloignées des infrastructures médicales et difficiles d’accès, vous devez accepter l’organisation des premiers secours par des moyens locaux (porteurs, chevaux, 4X4, etc.). Elle indemnise la perte ou le vol de bagages.
Nous vous proposons de souscrire l’un des deux contrats que nous avons sélectionnés, sachant que nous servons uniquement d'intermédiaire entre vous et l'assureur.
Si vous choisissez de souscrire l’une de ces formules, la notice vous sera envoyée avec votre facture.

Notre conseil
Si vous choisissez d'autres contrats d'assurance et d'assistance, vérifiez que la couverture recherche-secours est adaptée : zone de couverture, montant, risques couverts, les cartes de crédit offrent peu ou pas ce type de garantie.

- Multirisque PLUS : vous couvre en cas d'annulation ou interruption de séjour, les frais médicaux d'urgence et rapatriement incluant le sauvetage en hélicoptère si besoin, les bagages et l'accident de voyage.

- Multirisque partielle PLUS : couvre tous les aspects ci-dessous hormis les frais médicaux. 

- Frais médicaux uniquement.

Il faut penser à acheter les assurances annulation et interruption le même jour que les billets d'avion pour vous assurer d'être couvert.

Contactez-nous à ce sujet.

Nos services plus

Vous pouvez bénéficier de prestations supplémentaires : hébergement de catégorie supérieure, extension de voyage…

Prolongez votre voyage

Extension île de Pâques
4 jours

L[île de Pâques est née de l’éruption de trois volcans. Perdue au milieu du Pacifique, cette terre volcanique cache les trésors les plus surprenants. Localement appelée Te Pito, “le nombril du monde”, elle fut découverte par le néerlandais Roggeveen le jour de Pâques 1722, d’où son nom. Les moais, les grottes, les cratères et les plages donnent à cette île une atmosphère très particulière où tout est silence, espace, mystère et légende. Un rendez-vous magique avec le passé à ne surtout pas manquer.

Programme
J 1/ Santiago - île de Pâques
Après un vol de 5 heures, accueil à l’aéroport Mataveri puis transfert dans la petite ville de Hanga Roa. Installation à l’hôtel et temps libre pour une première découverte de la culture Rapa Nui au musée anthropologique Englert qui en conserve l’héritage. Les collections exposées permettent de mieux comprendre le peuplement, l’organisation sociale, l’architecture cérémonielle, la religion... Hanga Roa est le principal centre urbain et port de l’île, situé entre les volcans éteints de Maunga Tervaka et Rano Kau. Repas et soirée libres. Nuit à l’hôtel.

J 2/ Découverte de la partie sud de l’île de Pâques
La matinée est consacrée à une excursion au volcan Rano Kau dont le cratère forme une énorme dépression au fond de laquelle se trouve une lagune, formant un paysage d’une très grande beauté. Au pied du volcan se trouve le centre cérémoniel d’Orongo, dédié au culte de l’homme-oiseau. Les “maisons-bateaux” traditionnelles en pierre étaient habitées seulement au début du printemps lors de la cérémonie de Tangata Manu, épreuve sportive à l’issue de laquelle était désigné pour une année le roi de l’île. Orongo est aussi le principal site d’art rupestre de l’île avec des centaines de pétroglyphes.
La seconde  excursion de la journée est consacrée aux ahu, plateformes cérémonielles où les étaient rendus les hommages aux ancêtres. Elles étaient destinées à recevoir les corps de hauts dignitaires morts. Elles sont constituées d’un ensemble de pierres sur lesquelles ont été posés ensuite les moais. Il en existe environ 300 sur l’île, de taille et caractéristiques variables. Visite de L’ahu Vinapu dont la construction fait penser aux constructions incas et de l’ahu Akivi où les sept moais représentant les sept explorateurs envoyés par le roi Hotu a Matua avant son voyage regardent vers la mer, puis Hanga Poukura, secteur où les moais gisent face contre terre.
Retour à l'hôtel, repas et soirée libres.

J 3/ Ahu Vaihu - baie de Hangra Te’e - volcan Rano Raraku - plage d’Anakena
Départ pour la journée pour la visite des sites les plus éloignés du village.
Ahu Vaihu à proximité de la baie de Hanga Te’e, où aurait débarqué James Cook en 1776, contient huit moais décapités et gisant face contre terre.
Ahu Akahanga est connu comme la “plateforme du Roi”, le premier roi de l’île (Ariki Hotu Matu’a) y aurait été enterré. Ahu Tongariki est le plus grand centre cérémoniel et le plus majestueux, quinze moais gigantesques sur fond de mer turquoise avec des sculptures différentes. Il semblerait que les expressions des visages reflètent celles des ancêtres qui les inspirèrent.
Ahu
Te Pito Kura, où se trouve la sculpture la plus grande jamais transportée sur l’île à partir de la carrière de Rano Raraku, 10 mètres de haut pour 70 tonnes.
Rano Raraku est appelé la carrière mais il s’agit en fait d’un volcan. C’est là que les moais étaient sculptés avant d’être acheminés vers les différents ahus de l’île. On y trouve près de 400 moais à des étapes différentes de leur fabrication. Le travail des sculpteurs semble s’être interrompu brutalement mais on dirait qu’il pourrait reprendre d’un moment à l’autre. Nous terminons la journée sur l’une des deux petites plages paradisiaques de l’île, Anakena avec son sable blanc et des cocotiers importés de Tahiti ! Retour à l'hôtel, repas et soirée libres.

J 4/ Ile de Pâques - Santiago
Transfert à l’aéroport et vol de retour à Santiago.

Prix par personne
 1 personne
 2 personnes 3-4 personnes
 A partir de 5 personnes

En service privé avec guide francophone
les J 2 et 3.

2 305 CAD
 1 345 CAD 1 230 CAD
1 175 CAD
En service regroupé (guide hispano-anglophone) les J 2 et 3. 1 135 CAD quelque soit le nombre de participants.
si chambre single supplément single de 435 CAD

Le prix comprend
— Les transferts et visites prévus au programme.
— Les hébergements tels que prévus au programme.
— Les repas du matin.
— Le pique-nique du J 3 .
— L’encadrement durant les visites prévues au programme selon l’option choisie,  en service regroupé avec d’autres participants de différentes nationalités par un guide anglophone ou hispanophone,  ou en service privé par un guide francophone.

Le prix ne comprend pas
— Le vol Santiago - île de Pâques aller et retour.
— Les nuits éventuelles à Santiago avant le vol de retour Santiago-Paris.
— Les repas autres que ceux du matin et le pique-nique du J 3.
— La taxe d’entrée sur l’île de Pâques (environ 60 USD).
— Tout ce qui n’est pas indiqué dans  la rubrique “Le prix comprend”.

Extension croisière australis
5 jours, 4 nuits
 
Il est possible d'effectuer cette extension dans les deux sens : Punta Arenas - Ushuaïa ainsi que Ushuaïa - Punta Arenas.
 
Jour le jour : Punta Arenas - Ushuaïa
J 1/  Punta Arenas
Enregistrement entre 13h00 et 17h00 à Punta Arenas. Embarquement à 18h00. Nuit à bord.
Repas inclus : soir.

J 2/ Baie Ainsworth - Îlots Tuckers
Vous naviguerez dans l'Anse Almirantazgo pour arriver au plus proche du glacier Marinelli dans la Baie Ainsworth. Vous apprendrez comment la vie est réapparue après la fonte des glaces. Vous continuerez votre navigation en direction des îlots Tuckers où, à bord des Zodiacs, vous observerez des manchots de Magellan et des cormorans. En septembre et avril cette excursion est remplacée par une randonnée près du glacier dans la baie Brookes. Nuit à bord.
Repas inclus : matin, midi, soir.

J 3/ Glacier Pía - Avenue des Glaciers
Vous ferez une excursion jusqu'au belvédère d'où vous pourrez observer le merveilleux glacier Pía. Après cette expérience inoubliable, vous continuerez votre navigation sous le regard majestueux de l'« Avenue des glaciers ». Nuit à bord.
Repas inclus : matin, midi, soir.

J 4/ Cap Horn - Baie Wulaia
Vous naviguerez par le canal Murray et la baie Nassau pour arriver au Parc National du Cap Horn, où vous débarquerez si les conditions climatiques le permettent.
Dans l'après-midi, vous débarquerez dans la baie Wulaia, site historique qui fut l'un des plus grands établissements indigènes des canotiers Yámanas. Charles Darwin débarqua en ce lieu en 1833. Nuit à bord.
Repas inclus : matin, midi, soir.

J 5/ Ushuaïa
Arrivée à Ushuaia, la ville argentine la plus importante de la Terre de Feu et la plus australe du monde. Débarquement à 8h30. 
Repas inclus : matin.
 
 
Jour le jour : Ushuaïa - Punta Arenas
J 1/ Ushuaïa
Enregistrement entre 10h00 et 17h00. Embarquement à 18h00. Nuit à bord.
Repas inclus : soir.
 
J 2/ Cap Horn - Baie Wulaia
Vous naviguerez par le canal Murray et la baie Nassau pour arriver au Parc National du Cap Horn, où vous débarquerez si les conditions climatiques le permettent. Dans l'après-midi, vous débarquerez dans la baie Wulaia, site historique qui fut l'un des plus grands établissements indigènes des canotiers Yámanas. Cet endroit offre un spectacle visuel d'une grande beauté de par sa végétation et sa géographie. Vous arriverez à un mirador en marchant à travers la forêt de Magellan où poussent des lengas (hêtre de la Terre de Feu), coigües, canneliers et fougères entre autres espèces. Nuit à bord.
Repas inclus : matin, midi, soir.
 
J 3/ Glacier Pía - Glacier Garibaldi
Pendant la matinée, vous naviguerez en empruntant le bras nord-ouest du canal de Beagle pour entrer et débarquer dans le fjord Pía. Vous réaliserez une excursion jusqu'au mirador d'où vous pourrez observer le glacier du même nom, et sa langue principale qui s'étend du haut cordon montagneux jusqu'à l'océan. Dans l'après-midi, vous entrerez dans le fjord Garibaldi, pour réaliser une excursion dans la forêt froide Patagonienne, et monter jusqu'au pied d'une cascade d'origine glaciaire. Nuit à bord.
Repas inclus : matin, midi, soir.
 
J 4/ Seno Agostini - Glacier Aguila - Glacier Condor
Le matin, vous naviguerez dans le canal Cockburn afin d'atteindre le seno Agostini, où il sera possible d'observer les glaciers qui descendent du centre de la cordillère Darwin, et dont certains se jettent dans la mer. Pendant la matinée, vous débarquerez en Zodiac pour réaliser une randonnée sans difficulté autour d'une lagune formée par la fonte du glacier Aguila, pour arriver en face de ce dernier. L'après-midi, vous réaliserez une navigation en Zodiac pour vous approcher du glacier Condor. Vous apprendrez la formation des glaciers et leur influence sur la géographie abrupte des canaux fuégien. Nuit à bord.
Repas inclus : matin, midi, soir.
 
J 5/ Île Magdalena - Punta Arenas
Tôt le matin, vous débarquerez sur l'île Magdalena où vous trouverez une immense colonie de manchots de Magellan. En septembre et avril, cette excursion est remplacée par un débarquement sur l'île Marta où nous pourrons observer une colonie de lions de mer sud-américains.
Débarquement à Punta Arenas à partir de 11h30.
Repas inclus : matin.
 
L’hébergement
Toutes les cabines possèdent une fenêtre panoramique et sont équipées d'une salle de bain privée, de chauffage indépendant, de coffre-fort et d'un sèche cheveux. 
 
• Catégorie B : Cabine extérieure (16m2) située sur le deuxième pont. Disponible avec 2 lits séparés.
• Catégorie A : Cabine extérieure (16m2) située sur le deuxième pont. Disponible avec 2 lits séparés ou 1 lit double.
• Catégorie AA : Cabine extérieure (16m2) située sur le troisième pont. Disponible avec 2 lits séparés ou 1 lit double.
• Catégorie AAA : Cabine extérieure (16m2) située sur le quatrième pont. Disponible avec 2 lits séparés ou 1 lit double.
• Catégorie AA supérieure : Cabine extérieure (20m2) située sur le troisième pont. Disponible avec 1 lit double.
• Catégorie AAA supérieure : Cabine extérieure (20m2) située sur le quatrième pont. Disponible avec 1 lit double.


 
Cabine
   Basse saison    Moyenne saison
   Haute saison 
 B 2345 CAD 2935 CAD 3710 CAD
 A 3180 CAD 3920 CAD 4755 CAD
 AA 3345 CAD 4090 CAD 5000 CAD
 AAA 3425 CAD 4210 CAD 5170 CAD
 AA supérieure
4475 CAD 4990 CAD
6090 CAD
 AAA supérieure
4270 CAD 5280 CAD
6395 CAD
 Supplément cabine individuelle
 Nous consulter



 
Départ de Punta Arenas à Ushuaïa 
 

 Septembre 2019

    21 29
 Octobre 2019
7 15
23 31
 Novembre 2019
8 16 24  
 Décembre 2019
2 10 18 26
 Janvier 2020
3 11 19 27
 Février 2020
4 12 20 28
 Mars 2020
7 15 23 31
 

Départ d'Ushuaïa à Punta Arenas
 

 Septembre 2019

 

 

 

25

 Octobre 2019

3
11
19
27

 Novembre 2019

4
12
20
28

 Décembre 2019

6
14
22
30

 Janvier 2020

7
15
23
31

 Février 2020

8
16
24
 

 Mars 2020

3
11
19
27
 Avril 2020
4
     

Le prix comprend

— L’hébergement à bord
— Les repas comme indiqué dans le jour par jour
— Les excursions et conférences avec guides hispanophones et/ou anglophones

Le prix ne comprend pas
— Les repas non mentionnés à Ushuaïa et Punta Arenas
— Les taxes portuaires s'élevant à 60 USD par personne (tarif pouvant changer sans préavis)
— Les pourboires (il est recommandé 15 USD par personne et par nuit)